AG EDF 2021 : Dispositions immédiates de révision du dispositif Arenh

Question posée par Energie en actions à l'AG EDF du 6 mai 2021 : Dispositions immédiates de révision du dispositif Arenh

Le gouvernement propose une « nouvelle régulation économique du nucléaire existant » prévoyant entre autres une revalorisation du prix de vente de l’électricité d’origine nucléaire. Ainsi partage-t-il le constat que le prix actuel de 42 €/MWh inchangé depuis 2012, ne permet pas contrairement à ce que prévoit la Loi Nome de couvrir les coûts complets de production de l’électricité issue des réacteurs nucléaires existants.

De ce fait, tout en considérant sur le fond le système de l’Arenh comme profondément nocif, il nous semble néanmoins possible d’engager à très court terme une augmentation du prix, en s’appuyant sur la valeur de 48,36 €/MWh évaluée par la Commission de Régulation de l’Energie en septembre 2020.

Pourquoi EDF ne s’est-elle pas positionnée pour une hausse rapide du prix de l’Arenh ?