Energie en actions, et les 2 autres associations d’actionnaires salariés d’EDF se sont regroupées avec l’APAI (Association pour le Patrimoine et l’Actionnariat Individuel www.apai.fr) et un actionnaire (étant intervenu en AG d’EDF), afin de défendre les intérêts des actionnaires minoritaires dans le cadre de la conclusion d'un accord d’indemnisation au titre de la fermeture anticipée de Fessenheim.

Ce collectif « Action Fessenheim» a écrit le 7 décembre au Président et aux administrateurs d’EDF en demandant notamment :

  • la communication des éléments de calcul conduisant à l’évaluation de 400M€ proposée par l’Etat ;
  • une expertise indépendante, destinée dans la transparence à fournir une évaluation du préjudice fondée sur des données économiques et financières objectives, visant à permettre aux administrateurs non liés à l'Etat de pouvoir exercer leur responsabilité sur ce sujet.

L'association Energie en actions a apporté sa contribution à la à la consultation publique sur le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

> consultez la contribution d'Energie en actions

Le Conseil d’administration d’EDF, réuni le 30/09/16, sous la Présidence de Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du groupe EDF, a décidé de verser un acompte sur dividende en numéraire de 0,50€ par action au titre de l’exercice 2016, et de proposer, dans les conditions fixées par la quatrième résolution de l’Assemblée Générale Mixte du 12 mai 2016, l’option du paiement de cet acompte en actions nouvelles de la Société.

L'association Energie en actions regrette que l'entreprise ne propose pas, comme le font d'autres sociétés, un arrondi à l'unité supérieure pour le calcul du nombre d'actions, afin de permettre à tout actionnaire qui le souhaite, et quel que soit son nombre d'actions, d'opter pour le paiement en actions.

Défenseur des intérêts patrimoniaux des actionnaires salariés et anciens salariés (qui ont déjà subi des baisses importantes du cours de l’action EDF depuis l’ouverture du capital, mais aussi depuis la dernière ORS proposée il y a 8 ans), l'Association Energie en Actions se mobilise afin que les intérêts des actionnaires minoritaires ne soient pas lésés dans le cadre de la négociation, en cours de finalisation, avec l’Etat d’un accord d’indemnisation au titre de la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Des membres du bureau d'Energie en actions étaient présents à l'Assemblée Générale extraordinaire d'EDF le 26 juillet 2016, notamment pour exercer les pouvoirs donnés par des actionnaires salariés et anciens salariés EDF.

L'association Energie en actions avait posé 3 questions écrites.

Les réponses, courtes, du Conseil d'Administration d'EDF se trouvent en dernière page du document suivant.

Sous-catégories

Communiqués de presse et prises de position d'Energie en actions